Poulette blog

« Le 20 Boissière, un salon de coiffure sur mesure… », PouletteBlog, Janvier 2015

PouletteBlogBanniere

(voir tout l’article et plus de photos sur http://www.pouletteblog.com)

S’il y a bien un truc que je ne comprendrais jamais, c’est le concept de vitrine pour les salons de coiffure…
Expliquez-moi quel est l’intérêt de voir des nanas avec des papillotes sur le crâne, la tête enfouie dans un vasque chauffant ou qui font des grimaces quand on leur démêle les longueurs ?!
Les rares fois où j’y vais, je demande toujours à être éloignée de la vitre. Je ne tiens pas à croiser ma voisine / mon banquier / mon ex alors que j’ai un plastique sur la tête pendant la pose de la couleur…
C’est d’un ridicule ce truc…

Mon salon de coiffure idéal serait…

  • Celui où tu es dans un joli appartement, un espace cosy et accueillant,
  • Un endroit où on trouve une oreille attentive pour résoudre nos bobos capillaires,
  • Un lieu qui regroupe des experts en coupe et en coloration,
  • Et pour la banlieusarde que je suis, avec une facilité de parking…

Je pense que j’ai trouvé un salon de ce type ! En endroit où tu peux même aller entre copines !

Au 20 rue Boissière dans le 16ème arrondissement à Paris, se cache un duo d’artiste.
Valérie Gérin, adepte de la coupe sur cheveux secs, est à l’écoute de nos envies, nos besoins et notre type de cheveux.
Son objectif ? Faire une coupe qui nous ressemble et qui soit aussi classe en sortant du salon qu’une fois à la maison.
Raphaël, le magicien de la couleur qui a fait ses armes chez Rodolphe, rattrape les misères, met de la lumière, ravive une coloration trop fade…

Ce que j’ai véritablement aimé, c’est l’écoute et les nombreux conseils que j’ai pu recevoir.
Je suis arrivée avec une double problématique. Non, en fait, une triple problématique !

J’ai pas mal de cheveux blancs et je fais mes racines à la maison sinon je n’en finis pas. Mais la couleur sur les longueurs est un peu trop sombre et manque de chaleur.

Ensuite, j’ai un type de cheveux plutôt ondulé. Je n’ai pas de véritables boucles au naturel. Sur cheveux longs c’est assez sympa car j’ai du volume et ça donne une sorte de mouvement. Mais dès qu’on coupe, il faut le faire avec précision parce que si on coupe trop à certains endroits la boucle remonte effet moumoute. Un bonheur…

J’ai donc confié tous mes soucis capillaires à l’équipe de pro et je suis repartie avec de la lumière dans mes cheveux et une chevelure soignée et hydratée.

Mon gros défaut quand je fais les racines à la maison est que je mets trop de couleur. Je surcharge d’une fois à l’autre.
En plus, quand on a beaucoup de cheveux blancs, il faut absolument bannir les reflets. C’est ce qui reste sur le cheveux une fois la couleur partie (oui oui mes racines blanches étaient cuivrées… oranges quoi).

Pour donner de la lumière, Raphaël a simplement décoloré quelques mèches de longueur et épaisseur différentes. Un peu comme si je revenais du soleil. Là elles sont très visibles, mais elles vont se patiner avec le temps.

J’en profite d’ailleurs pour vous donner quelqu’uns des conseils reçus pour les cheveux de mon type.

En gros, comment avoir une belle frisure au quotidien.

  • Quand vous appliquez votre masque à la maison, ne rincez pas totalement votre soin. Il doit rester une légère pellicule qui va justement nourrir le cheveu et dessiner la boucle. Évidemment on choisit un soin top et sans silicones !
  • On investit dans un diffuseur de chaleur pour le sèche cheveux. C’est in-dis-pen-sa-ble pour dessiner les boucles après le shampooing.
  • Le matin au réveil, on vaporise les longueurs avec de l’eau et on se refait un petit coup de diffuseur tête en bas.
  • Et pour la santé des cheveux, on bannit les lisseurs, même avec un soin protecteur avant (bon ça je vais pas réussir à m’y tenir parce que j’aime avoir les cheveux bien lisses de temps en temps, même si c’est sans abus).

Toutes les photos de cette séance sur www.pouletteblog.com