Capture d’écran 2016-03-17 à 14.21.55

« Le 20 Boissière, prendre le temps pour être belle » Mars 2016

Valérie Gérin, a décidé de se recentrer sur l’essentiel : le temps. Le temps accordé aux femmes pour les écouter et prendre soin d’elles et de leurs crinières. Après avoir ouvert des temples de la beauté  tels que « Bleu comme Bleu » et  » Vénus & Mars » , elle a tout arrêté, pour ouvrir avec son acolyte Raphaël,  un salon écrin :  le 20 Boissière.

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.19.54

Ras le bol de contrôler ses dizaines de salariés, marre de courir d’un bac à l’autre pour vérifier la couleur de l’une ou la coiffure de l’autre, sans jamais pouvoir se poser avec ses clients. Ce qu’aime par dessus tout Valérie Gérin, c’est comprendre qui elle a en face d’elle, pour être capable de la sublimer.

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.20.01

Son savoir-faire de coloriste ( sa passion), de coiffeuse, sa technicité, font que rien ne lui échappe. Elle connait sur le bout des doigts le temps de pause qu’il faudra accorder au soin en fonction de la nature des cheveux, la couleur qui ravivera le teint, ou la mêche à couper pour dynamiser une coiffure.

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.20.20

Rares sont les salons qui prennent le temps de réaliser une coupe à sec, c’est pourtant la spécialité du 20 Boissière.  Cela prend du temps et  ce n’est pas rentable pour un salon. Sauf que Valérie Gérin, ne veut plus travailler une coupe autrement : « Une cliente coupée sur cheveux mouillés qui sortira d’un salon, bien brushée, sera toujours déçue après le premier shampoing. A la maison, elle ne saura pas comment reproduire les bons gestes et la coiffure ne ressemble en rien à celle qu’elle avait en sortant du salon, moi je veux qu’on prenne le temps de couper mêche après mèche sur cheveux secs, pour peaufiner, affirmer, réaliser une coupe de cheveux en harmonie avec leur nature et la façon de vivre de mes clients ». 

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.20.27

Une fois la première salve de coupe réalisée, Valérie passe par l’étape bac, pour une shampoing soin, puis le séchage et rectifie la coupe pour la parfaire.

Capture d’écran 2016-03-17 à 14.20.33

Au 20 boissière, le temps ne compte pas non plus pour les soins. Sa toute récente découverte : le lissage français. « Attention, prévient Valérie, il ne s’agit pas d’un lissage japonais ou brésilien, qui tyrannise le cheveux pour le dresser à la baguette« . Son lissage français, n’a rien d’un lissage mais il s’agit d’un soin en profondeur à base de kératine, qui va prévenir le cheveu mousseux. Il va retrouver de la brillance et  de la texture pour une bonne partie de l’année. Elle le propose en pause totale ou partielle, « juste derrière la nuque pour celles qui se plaignent de se réveiller le matin avec des noeuds à l’arrière du crâne ou sur la frange pour la discipliner ».

En soin total, Valérie va prendre le temps de le travailler  mèche par mèche, cela pourra prendre deux heures, Valérie s’en fiche, ce qui compte, c’est de passer du temps à rendre les gens beaux.

Le 20 Boissière, 20 rue boissière, paris XVI, Tél : 01 45 53 35 40

Coupe à sec, coupe, shampoing, soin, brushing compter entre 110 et 150 euros

Lissage Français entre 200 et 400 euros

Coloration racine ton sur ton 100 euros

Soin bain de plantes 60 euros

Voici cet article sur : http://lifestyle.paris/le-20-boissiere-prendre-le-temps-pour-etre-belle/